SPILL THE BEAT : Un peu de BONHEUR pour la nuit de noel

This post is also available in: English (Anglais)

Une identité et des textes uniques réunis dans une mixtape sortait ce 1er décembre 2020, voici BONHEUR.

(KSTATION TV vous recommande de lire les chansons de l’artiste pour une lecture tout en musique !)

La douce vibe d’un jeune garçon, JANG SEONGWON, se traduit sur les plateformes musicales sous le nom de BONHEUR. C’est à la fois une voix et un parolier plein de talent qui se dévoile au grand jour. BONHEUR, à tout juste 22 ans (1998), a commencé à nourrir Soundcloud avec ses musiques 4 ans auparavant. Après avoir entendu la musique « Love yourz«  par J.COLE, il décide lui aussi d’écrire des textes et de belles histoires à raconter, il a alors 15 ans et c’est à 18 ans qu’il prend courage et s’enregistre avec le soutien de son entourage qui reconnaît en lui un certain sens pour la musique et son talent pour le rap.

« Pour mon anniversaire j’ai demandé à mes parents un micro et une interface de son et c’est ainsi que tout a commencé. » – BONHEUR

Après des années de pratiques et d’exercices, BONHEUR prend doucement confiance en lui et est conscient du soutien de ses parents qui sont toujours concernés par ses ambitions musicales… Il a participé a quelques scènes durant des festivals lycéens, il est désormais prêt à se lancer dans les choses bien plus sérieuses.

Toujours inspirés par ses modèles J.COLE, XXXTENTACION, KANYE WEST, TYLER THE CREATOR… et encore bien d’autres ! Ces références à des artistes internationaux montrent comme le monde et l’esprit de l’artiste sont sans limite.

« J’ai grandi en écoutant beaucoup de rap venant des pays étrangers. Comme la Corée est un tout petit pays comparé aux autres, et donc au vu d’une population, artistes et musiques moins diverse, l’étranger m’a apporté plus de diversité et de  variété. »

Et quand on en vient à parler de collaborations :

« Ces derniers temps j’ai un grand intérêt pour YUNGBLUD et j’aimerais beaucoup faire une collaboration avec lui. Parmi les artistes coréens, je voudrais travailler avec BEENZINO. C’est mon idole. » – BONHEUR

« Je veux parler et déverser de bonnes énergies, du fun et des moments de vie. J’ai besoin de faire des musiques qui touchent mon propre cœur. » – BONHEUR

 

« NIGHTS« , c’est le nom que porte sa première mixtape sortie ce 1er décembre 2020. Une mixtape composée de 13 pistes sons sur lesquelles il a travaillé pendant 2 mois sans relâche et qui sont toutes aussi belles les unes que les autres, qui traitent de ces pensées, souvenirs et émotions qui l’envahissent la nuit.

« Je travaille mes musiques quand le soleil va se coucher, jusqu’au levé de ce dernier. Et durant ce temps nocturne, mes émotions prennent le dessus et il m’est arrivé d’avoir des temps très difficiles et des moments de dépression. Je préfère la nuit au jour et donc ma mixtape a été influencée par ce mood nocturne. » – BONHEUR

Après avoir sélectionné minutieusement sur quel beat il voulait travailler, il va se coucher et réfléchit à sa top-line pour le jour d’après.

« Chaque musique en générale était un challenge pour moi car je voulais que ma voix et les mélodies s’harmonisent parfaitement. » – BONHEUR

Dans le but de lancer sa carrière BONHEUR a ressenti le besoin de faire cette mixtape avant que décembre 2020 ne vienne. Pour « NIGHTS » il a choisi cette atmosphère nocturne, ses pensées se sont assombris, et il a crée ses chansons en se remémorant des événements passés.

Chaque musique raconte une histoire, un moment de vie, que BONHEUR a vécu et qu’il raconte parfois à la première, parfois à la troisième personne du singulier.

Il explique le sens de quelques-unes de ses chansons.

« Wolf«  (piste 5) se situe dans un club. Du point de vue du personnage principal, ce club est comme une arène ou chaque personne sot comme des loups cherchant à se faire remarquer. Et, voir un autre homme poser ses yeux sur la fille que le protagoniste aime, le fait sortir hors de lui et par esprit et instinct de rébellion, il veut faire aussi mal qu’il n’a mal, en allant voir d’autres filles. Malgré les mots qui se veulent à la fois froids et rassurants, l’amour s’en va danser en fermant les portes de son cœur. Et c’est alors encore plus douloureux pour lui de voir la jeune femme entourée d’autres garçons qui prétendent l’aimer. “Je vais te montrer(…) donc juste regarde-moi. » 

Ou encore « Nobody«  (piste 3) qui se résumerait avec ces mots: Je ne suis rien, tu n’es rien. Faisons quelque chose de grand ensemble”. Racontant l’histoire d’un personnage qui ne voulait penser à rien, car le sentiment que tout le tourmente envahit son cœur chaque jour. Que prendre de quoi le tranquilliser serait la solution pour aller mieux. Mais il prend conscience qu’il est temps demander de l’aide. Et de cette aide, il voudrait à son tour pouvoir en offrir à ceux qui sont également dans le besoin.

« Le titre le plus important pour moi est « 내가 » (Je/Moi). Car c’est une chanson très honnête sur mes sentiments de solitude. Et j’ai en quelque sorte abordé la dépression et la solitude de quelqu’un d’autre, je ne me suis pas focalisé sur moi. Et si je me mets à la place du « je » dans cette chanson, et que je me projette face au monde qui m’entoure je pense que c’est ainsi que l’on peut comprendre nos valeurs à chacun. » – BONHEUR

D’un avis très subjectif, BONHEUR a ce petit quelque chose qui change. Nous l’avons découvert après la sortie de « WAVES », et SPILL THE BEAT à garder un œil bien ouvert sur l’artiste et ses sorties. Quand le contact avec BONHEUR s’est créé pour une éventuelle collaboration avec KSTATIONTV, nous lui avons posé une question concernant son talent quant à créer des musiques qui ne nous déçoivent jamais, sa réponse fut simple et très efficace:

« Je travaille sans relâche et je fais toujours de mon mieux. » – BONHEUR

Pour l’année 2021, la motivation est toujours aussi prometteuse. Il souhaite faire 3 EP et également faire au moins un clip vidéo. BONHEUR est donc loin de s’arrêter alors continuez de suivre son actualité sur ses réseaux !

INSTAGRAMSOUNDCLOUD 

Journaliste : Waterice
Source : BONHEUR

This post is also available in: English (Anglais)

Laisser un commentaire