APINK : Des soupçons de violence ont été soulevés contre PARK CHORONG

This post is also available in: English (Anglais)

A, qui prétend être un camarade de classe de l’école élémentaire de PARK CHORONG, a révélé aujourd’hui, le 5 avril 2021, qu’il avait été agressé par PARK CHORONG alors qu’il était au lycée.

APINK - PARK CHORONG
APINK – PARK CHORONG

« Quand j’étais au lycée, quand nous étions dans différentes écoles, j’ai été traîné dans une ruelle à Sachang-dong, Cheongju, a déclaré A à MBN. Je suis tombé sur PARK CHORONG en marchant dans la rue et j’ai souri qu’un petit peu parce que je me sentais mal de sourire... »

« Les amis de PARK CHORONG qui m’entouraient m’ont également agressé à la tête et aux épaules, me donnant des coups de pied dans les jambes, me tirant les cheveux et m’agressant. Mes cheveux étaient arrachés, mon visage était enflé et mon tibia était meurtri. L’un d’eux a tiré mes vêtements et a dit: ‘Enlève tes vêtements. » J’ai enlevé mes vêtements désespérément et mon cardigan s’est un peu arraché, mais je me souviens encore de ce que je portais ce jour-là avec honte et choc. Je n’aurai jamais imaginé, que moi, victime de violence à l’école, ferais l’objet d’une enquête pour « diffamation » et « tentative de suicide forcée » alors que j’envoyais personnellement à PARK CHORONG un message sur Instagram en me demandant si j’obtiendrais des excuses sincères par rapport à ces blessures du passé. « 

Il a mis en garde PARK CHORONG en disant: « Je vais déposer une plainte contre PARK CHORONG aujourd’hui en tant que « victime », contre elle par l’intermédiaire de mon représentant légal.« 

Pendant ce temps-là, A a également révélé le contenu Instagram du message envoyé à PARK CHORONG avec les photos passées de PARK CHORONG. Dans la conversation, A a dit: « Je me souviens encore de cette époque comme d’un cauchemar. Si tu pouvais au moins être désolé pour ce qui m’est arrivé, officiellement. » Alors PARK CHORONG a envoyé une réponse en disant: « Veuillez me contacter. »

L’agence a expliqué: « Nous avons déjà reçu des menaces contre PARK CHORONG avec le même type de contenu, et nous avons déjà rencontré « Kim » qui a avoué que ses souvenirs se mélangeaient. Comme nous l’avons dit plus tôt, nous assumerons également la responsabilité juridique de cette question, si celle-ci est strictement basée sur des preuves. »

Journaliste : Emma
Source : Play M Entertainment

This post is also available in: English (Anglais)

Laisser un commentaire