G-DRAGON&T.O.P : Dans le top 50 des collectionneurs d’art

This post is also available in: English (Anglais)

Like

G-DRAGON et T.O.P ont été nommés dans le top « Fifty Leading Collector » par le célèbre magasine d’art américain Art News.

Créé en 1902, Art News examine chaque année les principales figures du monde de l’art, y compris les marchands, les collectionneurs, les commissaires-priseurs et les conservateurs, et annonce les 200 meilleurs collectionneurs du monde et, séparément les 50 collectionneurs à remarquer. Bien qu’ils ne soient pas encore les meilleurs collectionneurs du monde, un certain nombre de jeunes collectionneurs prometteurs et émergents ont été inclus.

En plus de G-DRAGON et T.O.P, l’américaine Troy Carter et le chanteur taïwanais Zhou Zerun ont été également sélectionnés sur la liste récemment annoncée.

G-DRAGON et T.O.P sont connu pour avoir un fort intérêt pour l’art et pour collectionner de nombreuses œuvres d’art.

G-DRAGON a réalisé une collaboration avec des artistes d’art pur lors de l’exposition 2015 « Peace Minus One: Beyond the Stage » au Seoul Museum of Art. Des œuvres réalisées par des artistes contemporains d’ici et d’ailleurs, grâce à leur interaction avec G-DRAGON, étaient exposées.

G-DRAGON a également déclaré avoir écrit la chanson « BAE BAE« , inspirée par le travail de l’artiste irlandais Francis Bacon.

T.O.P

T.O.P a participé en tant que commissaire-priseurs à la vente aux enchères caritative spéciale de Sotheby’s tenue à Hong Kong en octobre 2016 et a sélectionné les œuvres lui-même. C’est la première fois que Sotheby’s travaille avec un artiste asiatique pour mener une vente aux enchères.

Dans le passé, T.O.P a déclaré dans l’émission de MBC, RADIO STAR qu’il a dépensé plus de 95% de son revenu pour acheter des œuvres d’art et possède également des œuvres de Andy Warhol et Kim Hwan-ki.

Kim Hwan-ki, qui a battu le record du prix le plus élevé de la vente aux enchères d’art coréen avec « Space » aux enchères de Christie’s à Hong Kong en novembre, est connue pour être une parente du côté maternel de T.O.P.

Pour marquer la fin de l’année, les principaux médias liés à l’art du monde entier proposent de telles évaluations.

HyperAllergic, un média en ligne spécialisé dans l’art aux États-Unis, a inclus une rétrospective de Paik Nam-joon de Tate Modern, Londres, dans sa 15ème édition de la meilleure exposition de cette année en dehors des États-Unis.

Concernant la rétrospective de Paik Nam-joon, qui a ouvert ses portes en octobre, les médias ont indiqué que s’il y avait des doutes sur l’importance de Paik dans l’histoire de l’art au XXe siècle, l’exposition les calmerait certainement.

Journaliste : ipadje
Source : Naver

Like
Publicités

This post is also available in: English (Anglais)

Laisser un commentaire