SUPERNOVA : Un artiste contamine une barman.

This post is also available in: English (Anglais)

Un artiste d’un groupe kpop confirmé atteint du Covid-19 contamine une employé d’un bar.

bar

Aujourd’hui le média The Korea Herald informe qu’une barman de 36 ans, dont les résultats des tests se sont révélés positifs jeudi dernier, aurait contracté le COVID-19 après être entré en contact avec un patient viral, YOON HAK du groupe K-pop SUPERNOVA, le 26 mars.

supernova yoon hak
SUPERNOVA – YOON HAK


Le chanteur, 37 ans, a été diagnostiqué infecté le 1er avril et a depuis été isolé dans un centre médical à Séoul, selon le district de Seocho.

Suscitant des craintes que le bar de Yeoksam-dong, dans le sud de Séoul, devenant potentiellement une grappe infectieuse, l’employé malade aurait travaillé entre les 27 et 28 mars.

On pense qu’elle a été en contacte avec quelques 500 personnes membres du personnel et clients combinés au cours de son temps de travail et a d’abord montré des symptômes du virus le lendemain.

Son colocataire a également été confirmé au COVID-19 plus tôt dans la semaine, selon le district de Gangnam.

Le district de Gangnam a déclaré qu’il était en train de réduire le personnel et les clients qui étaient présents sur le site avec l’employée infectée.

L’agence de YOON HAK a affirmé qu’il n’avait pas visité le bar et a brièvement rencontré l’employé malade à l’extérieur du lieu le 26 mars avant qu’il ne soit confirmé avec le COVID-19, réfutant le surnom du chanteur comme «diffuseur de virus».

Les autorités sanitaires et le Premier ministre Chung Sye-kyun ont incité à plusieurs reprises les jeunes Coréens à ne pas visiter les clubs et les bars, car les lieux bondés sont sujets à la transmission du virus.

Une entreprise de divertissement sur quatre dans l’industrie de la vie nocturne enfreindraient les directives du gouvernement sur la distanciation sociale entre le 22 mars et le 5 avril, les autorités concentreront leurs inspections sur les boîtes de nuit et les lieux de divertissement entre 23 heures. et 4 heures du matin, selon le siège central des contre-mesures en cas de catastrophe et de sécurité.

Journaliste : Shawn
Source : The Korea Herald

This post is also available in: English (Anglais)

Laisser un commentaire