CULTURE : Les clubs et bars obligés de fermer de nouveau.

This post is also available in: English (Anglais)

La Corée du Sud, grand maîtresse de la gestion du Corona virus, vient d’annoncer un « cluster » dans le quartier de Itaewon.

yonhap 4

La Corée du Sud annonçait depuis plusieurs jours, 0 nouveau cas d’infection local au corona virus. Le pays avait donc assouplit la campagne de distanciation et, même s’il n’avait pas eu de confinement, reprenait une vie standard en faisant toujours attention.

Mais après ce weekend, Séoul annonce un cluster dans le quartier de Itaewon, un quartier multiculturel de Séoul. Où la concentration de bars et discothèques est important et où les jeunes ont l’habitude de sortir entre amis.

Séoul fait état aujourd’hui de 102 nouveaux cas confirmés, après qu’un jeune homme d’une vingtaine d’années ait visité plusieurs bars et clubs du quartier d’Itaewon le 1er mai. Après la première enquête, il est possible que 1500 personnes ait été en contacte avec ce jeune homme. En poussant plus loin, les personnes en charge de trouver toutes les personnes ayant visité ces lieux le 1er mai s’élève à plus de 5500, actuellement seulement 2500 ont pu être contacté.

Depuis samedi, Séoul a donné l’ordre à tous les bars et clubs de refermer leurs portes au public jusqu’à nouvelle ordre.

Pour rappel, les arrivées en Corée du Sud sont réglementées et pour de nombreux pays un visa est obligatoire pour faire du tourisme ainsi qu’une quarantaine de 14 jours, plus le téléchargement d’une application pour déclarer votre état de santé de manière journalière.

Lundi le gouvernement coréen à fait savoir que l’amende pour le non respect de l’auto-isolement pour les étrangers pourrait être 6 fois plus importante que pour les locaux. Actuellement l’amende s’élève à 500 000 wons, et pourrait passer à 3 000 000 de wons (2500 dollars). Au delà de ces amendes qui augmentent s’il y a récidive, jusqu’à 20 000 000 de wons (15 000 dollars), le gouvernement peut expulser immédiatement le ressortissant étrangers (déjà 18 personnes ont été expulsées).

Journaliste : Shawn
Source : Yonhap

Publicités

This post is also available in: English (Anglais)

Laisser un commentaire