DREAM CONCERT : Un vingt-huitième anniversaire riche en performances

Lancement du 28° Dream Concert !

Ce samedi 18 juin accueille le DREAM CONCERT, show réunissant différents artistes le temps d’une soirée, et fêtant cette année ses vingt-huit ans. Au programme : CLASS: Y, TRENDZ, TAN, KINGDOM, EPEX, KEP1ER, YOUNITE, LIGHTSUM, DRIPPIN, STAYC, WEI, CRAVITY, WEEKLY, CIX, LEE MUJIN, ALICE, GOLDEN CHILD, DREAMCATCHER, VICTON, LABOOM, PENTAGON, IVE, AB6IX, OH MY GIRL, RED VELVET et NCT DREAM.

KEP1ER
IVE

La soirée débute à 16 heures, avec l’arrivée des artistes sur le tapis rouge. En deux minutes, ils doivent donner suffisamment de détails, mais pas trop quand même, aux journalistes présents afin d’attirer leur attention sur les performances à venir. Il faut près d’une heure et quart pour que tous les groupes défilent devant les journalistes, avant que ces derniers ne soient dirigés dans le stade, à l’arrière de la fosse pour assister au concert. Lors du tapis rouge, ce fut l’occasion de découvrir le relooking de certaines idoles, et c’est notamment STAYC et IVE qui ont attiré l’attention chez les filles, ainsi que VICTON et KINGDOM chez les garçons. Chaque groupe en profite pour lancer des cotillons et souhaiter un joyeux vingt-huitième anniversaire au DREAM CONCERT, puis il est temps de prendre place dans la fosse pour les journalistes, et dans les backstages en arrière-scène pour les artistes.

CIX
DRIPPIN

CRAVITY ouvre le show, après qu’une école de saut à la corde performe quelques chansons de BTS pour annoncer le début du concert. CRAVITY attire de suite le regard, avec une reprise de la chanson « The eve » du groupe EXO. Après cette mise en bouche, on découvre YUJIN d’IVE et DONYOUNG des NCT comme présentateurs du spectacle, qui annoncent une soirée riche en surprises. Sans plus de temps à perdre, KINGDOM nous plonge dans la musique traditionnelle coréenne avec sa performance de la chanson « Ascension ». Des tissus et des foulards accompagnent la chorégraphie, renforçant le côté traditionnel de la musique. S’en suit la prestation de « Who » du groupe masculin TRENDZ, les membres mimant à tour de rôle des loups, en meute dans les sous-bois.

ALICE
CLASS:Y

Basculant dans une ambiance plus festive, c’est le tout jeune groupe CLASS:Y qui monte sur scène, pour performer sa chanson de débuts, intitulée « Shut down », suivit d’un dance break conséquent montrant le dynamisme des chanteuses, avant leur interprétation du titre « Classy ». Elles quittent ensuite la scène pour être remplacée par TAN, groupe masculin ayant également récemment fait ses débuts avec la chanson « Du du du » qui a été chaleureusement reçu par le public coréen. Un entracte s’impose par la suite, et les deux MC reviennent sur scène pour remercier les sponsors du DREAM CONCERT, étant Hyundai, SBS Medianet, Office du tourisme, le ministère de la Culture et World K-pop Star.

CRAVITY
KINGDOM

Le show peut donc reprendre, et cette deuxième partie s’ouvre sur EPEX et son titre « Do 4 me », les jeunes chanteurs étant tous vêtus de tenues d’écoliers. L’ambiance change ensuite radicalement, puisque le groupe ALICE nous ravit de ses douces voix délicates sur la chanson « Power of love », une ballade douce et berçante. Les écrans les éclairant dans l’arrière-scène se transforment pour faire apparaître des trèfles, des cœurs, des carreaux et des piques, car c’est le moment pour le groupe féminin d’interpréter « Jackpot », plus entraînant et dynamique. Une fois la performance achevée, c’est le moment pour un entracte en vidéo, on découvre les groupes présents ce soir en backstage, adressant un message à leurs fans, impatients de les voir dans les gradins.

DREAMCATCHER
LABOUM

Seul artiste solo de la soirée, le chanteur LEE MUJIN portant un costume rose bonbon chante « Traffic light » qui est superbement reçue par le public, tous les fans chantant un des refrains en chœur pendant que le chanteur les écoute avec émotion. De plus, il est accompagné d’un groupe, qui peut donc complimenter davantage sa voix. S’en suit la performance de « Alive » de LIGHTSUM, puis les gradins crient lorsque LABOUM monte sur scène. Elles chantent « Kiss kiss », puis prennent le temps de saluer leurs fans, les premières à prendre la parole depuis le début du show. Les cris se font plus fort lorsque les jeunes femmes annoncent le titre suivant, « A journey to Atlantis », cris persistant lors du refrain de la chanson en question.

WEI
YOUNITE

Les garçons reprennent le dessus sur le concert, lorsque YOUNITE interprète « Everybody » et un dress code semble avoir été mis en place indirectement par les groupes, puisque la majorité est habillée en blanc. Un break dance est également incorporé dans la chanson, afin que les garçons ravissent leurs fans de leur danse. Les MC remontent sur scène afin d’annoncer une collaboration entre trois chanteuses des groupes populaires présents, JIHAN des WEEEKLY, CHAEHYUN de KEP1ER et HAEWON du dernier groupe de la JYP, NMIXX. Les trois jeunes femmes interprètent une ballade, enchantant le public ; « Strawberry milk », originellement interprétée par IU.

LIGHTSUM
NMIXX

Le groupe masculin DRIPPIN remplace les trois chanteuses avec leur titre « Zero », plus explosif dans son genre, puis salue le public en lui demandant s’il passe une bonne soirée. Les fans répondent présents, et crient leur joie d’être présents ce soir, avant que le groupe chante une deuxième chanson, « Villain ». Les jeunes hommes laissent ensuite la place à WEI, interprétant « Bye bye bye », la bonne humeur se propageant dans le stade au rythme de la musique. Ils saluent à leur tour la foule, et se disent heureux de faire parti du DREAM CONCERT, souhaitant par la même occasion aux personnes présentes de passer une agréable nuit. Ils font alors une nouvelle performance, au son de la chanson « Too bad », plus pétillante que la chanson précédente. La testostérone ne redescend pas encore, car c’est au tour de CRAVITY d’avoir ses dix minutes de gloire. « Adrenaline » résonne dans le stade, ravivant les cris des fans, rapidement suivie par « My turn ».

EPEX
GOLDEN CHILD

Les cris deviennent assourdissants à la vue de STAYC, qui interprète son dernier titre, « Run 2 U », ainsi que le célèbre « Asap » qui ne laisse personne dans le public de marbre. Une fois les jeunes filles descendues de scène, WEEEKLY prend la relève avec la chanson tout aussi connue « After school ». Le groupe adresse quelques mots au public, l’incitant à chanter avec elles le refrain acapella. Elles annoncent fièrement le titre suivant ; « Tag me ». La soirée touche presque à son paroxysme quand le tout jeune groupe NMIXX monte sur scène, pour chanter « O.O », suivie de « Tank », ainsi que KEP1ER qui chante bien évidemment « Wa da da », ainsi que « MVSK », des feux d’artifice illuminant le ciel. Une nouvelle collaboration est cette fois-ci offerte par des garçons, qui reprennent « Love Killa » de MONSTA X, eux aussi éblouis par des artifices de part et d’autre de la scène.

OH MY GIRL
WEEEKLY

CIX monte ensuite sur scène, afin de performer la chanson estivale « Wave », tout indiquée pour cette période. Le groupe salue son public, le remercie d’être présent, et les membres s’échangent des compliments sur leur style d’aujourd’hui. Ils clôturent leur apparition avec « Cinema ». Il ne reste qu’une poignée de groupe, les plus attendus de la soirée. La nuit tombée, les gradins sont progressivement devenus verts, couleur du lightstick du groupe vedette du show : NCT DREAM. Mais il faudra attendre encore un peu avant qu’ils n’apparaissent, puisque AB6IX est le prochain groupe à faire son entrée, sur la chanson « Salute » qui reçoit de vives réactions. Le groupe interprète également « Savior », après avoir salué la foule, puis c’est un nouvel entracte qui annonce les prochains groupes.

NCT DREAM
PENTAGON

GOLDEN CHILD amorce cette dernière partie de concert, sur la chanson « Ra pam pam », le groupe étant lui aussi vêtu de blanc. Dans le stade, les sections sont faites de telle sorte que les fans d’un groupe sont regroupés ensemble, si bien qu’il est facile pour chaque groupe d’adresser un message à ses fans en particulier. Une fois cela chose faite, GOLDEN CHILD performe « Breathe ». C’est au tour de DREAMCATCHER de faire son entrée avec « La maison », dernier titre du groupe en date lui ayant offert sa première victoire musicale, suivie de « Scream », qui se conclut sous une pluie de feux d’artifice. Les deux MC remontent sur scène pour remercier une nouvelle fois les sponsors du DREAM CONCERT, et la place est laissée à VICTON sur le titre « Stupid O’clock » puis « Unpredictable ». L’arrivée du groupe féminin IVE plonge le stade dans le chaos, puisque ceux en fosse quittent leur place afin de s’approcher du groupe phare. Ce dernier performe « Love dive », ainsi que « Eleven », cette dernière chanson étant considérée comme un des meilleurs débuts Kpop.

RED VELVET
STAY C

PENTAGON attire tout autant les fans, qui dansent sur les titres « Feelin’ like », et « Shine », puis le groupe féminin OH MY GIRL monte sur scène avec « Real Love », rappelant que c’est l’anniversaire de l’une de leurs membres (ARIN). Les jeunes femmes concluent leur apparition avec « Ddun ddun danse », puis c’est au tour des célèbres RED VELVET de faire leur apparition tant attendue. Un teaser annonce leur arrivée, présentant chacune des membres, puis « Feel the rythm » emplit le stade de sa mélodie féérique. Davantage de fans tentent de se rapprocher de la scène, si bien que le staff se démène pour les retenir. Les chanteuses se présentent une à une sous les acclamations, exprimant leur joie d’être présentes ce soir. Elles prennent ensuite place pour chanter « Queendom », et quittent la scène en un sourire.

TRENDZ
VICTON

Le clou du spectacle arrive, en la présence des NCT DREAM. Le stade, qui était déjà illuminé par des centaines de lightsticks à l’effigie du groupe, hurle lorsque le groupe arrive. « Glitch mode » est la première chanson à résonner, les fans chantant en cœur avec le groupe. Un break dance est incorporé, ravivant la passion des fans, puis les garçons se présentent, et discutent rapidement avec la foule, avant d’annoncer la prochaine, et dernière performance de la soirée : « Beat box ». Là encore, un dance break est présent, pour faire durer plus longtemps la chanson, mais trop rapidement au goût des fans, le groupe quitte la scène, clôturant par la même occasion ce vingt-huitième DREAM CONCERT. Tous les groupes présents remontent alors sur scène afin de saluer la foule, distribuant quelques cadeaux dans la fosse, mettant fin à quatre heures de show.

TAN

Les mots de notre reporter : « C’est un plaisir de découvrir de nombreux artistes le temps d’une soirée, et la réponse du public fut à chaque fois au rendez-vous, quel que soit le groupe sur scène ! Bien que sur certains plans l’organisation était à revoir, ce fut tout de même une agréable soirée. » 

Reporters : Pillet Anaïs
Photos : Pillet Anaïs, Chemin Charlène
Source : KSTATION TV

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :