HYUNA : Elle révèle souffrir de troubles mentaux.

This post is also available in: English (Anglais)

Le 28 novembre 2019, HYUNA a parlé avec ses fans à cœur ouvert.

« Bonjour mes fans, ou ceux qui m’aiment et me donnent de l’attention. Moi-même je ne sais pas si c’est une bonne décision ou non, mais j’ai réfléchi et fait mon choix, et maintenant je vais vraiment commencer à parler de mon histoire.

En fait, je rêvais d’être sur scène depuis que je suis toute petite. Mes rêves se sont réalisés et j’ai eu de l’amour, des attentions auxquelles je n’avais jamais vraiment pensé en grandissant. Depuis peu, je pensais surtout avoir plus de chance et donc j’étais reconnaissante et sincèrement ravie. Ces fois-ci, je me suis aussi sentie désolée.

Le temps a passé, je suis devenue une adulte et je me suis dit que je devais être responsable de tout ce que je fais, je ne devais pas faire d’erreurs. Je ne savais même pas que j’allais mal, mais parce que près de moi, j’avais ces bonnes personnes et mes fans, j’ai pensé que ça allait.

C’est en 2016 que je suis allée à l’hôpital et que je l’ai découvert pour la première fois. J’ai découvert que j’étais malade à l’intérieur. Il était évident que je devais prendre des médicaments, comme lorsque le corps est malade quand on attrape un rhume. J’ai toujours été solide, le diagnostic de dépression et trouble panique était incroyable.

Maintenant je reçois un traitement toutes les deux semaines et je ne pense pas de mal à ce sujet. Quand beaucoup de gens étaient avec moi, je devenais faible et je tombais, plusieurs fois. Je pensais que ça faisait partie de mes troubles paniques mais je suis allée dans un hôpital universitaire et les médecins m’ont fait des tests d’ondes cérébrales et j’ai découvert que j’avais une syncope vasovagale. Il n’y a pas grand-chose à faire pour ça.

Je voulais être sur scène et si quelqu’un savait que je tombais si souvent comme ça parce que je suis malade, je me demandais si quelqu’un pourrait trouver ce que j’ai. L’inquiétude de savoir qu’on ne trouverait peut-être jamais ce que j’ai, je ne voulais laisser personne le savoir. Mais naturellement, les secrets ne durent pas longtemps et à chaque fois que je voulais le cacher je me sentais désolée. Quand je faisais des publicités ou que j’étais à des évènements je me sentais désolée pour les personnes qui me faisaient confiance et qui me donnaient du travail à faire.

Je voulais donc vous parler un peu et être honnête même si cela n’est pas prudent. Je ne voulais pas le cacher et en parler avec courage. Maintenant je vais essayer de faire de mon mieux et être courageuse, mais en tant que personne je ne peux pas être parfaite. Je ne me dirais pas que c’est trop tard, je m’aimerai plus et prendrai plus soin de moi. Comme maintenant, je voudrais être aussi courageuse et honnête. Merci de me lire. »

HYUNA n’est pas la première artiste à mentionner ses troubles mentaux. N’oublions pas qu’ils sont humains et qu’ils ont besoin du soutien et de l’amour de leurs fans.

Journaliste : Emilie
Source : SNS de HYUNA

This post is also available in: English (Anglais)

Laisser un commentaire