IDOLES : Un défilé d’accusation

This post is also available in: English (Anglais)

Depuis quelques jours nous assistons à un défilé de nombreuses accusations pour violence à l’école.

De nombreux artistes sont accusés d’avoir été violent lors de leur scolarité. Si auparavant des artistes comme HYOLYN, PARK KYUNG (Block B) ou encore SEULGI de RED VELVET ont été accusés et/ou ont admis ces violences.

Nous avons eu des attaques contre MINGYU du groupe SEVENTEEN, SOOJIN du groupe (G) I-DLE, et dernièrement AISHA du groupe EVERGLOW, HYUNJIN du groupe STRAY KIDS, SUNWOO du groupe THE BOYZ, KIM SOHYE du groupe I.O.I et CHOO du groupe LOONA, ainsi que les acteurs KIM DONG HEE, JO BYUNG GYU, PARK HYE SOO. 

Toutes ses accusations se sont passées en ligne, les accusateurs révèlent différentes attaques, humiliations qu’ils ont subi pendant leur scolarité.

Qu’en est il réellement ?

Plusieurs agences ont déjà statué sur le fait que leurs artistes étaient innocent et qu’elles allaient intenter des procès pour diffamation et fausses accusations. Mais face à cette recrudescence des accusations, la justice va devoir s’emparer des différentes affaires afin que cela ne dégénère pas en « des chasses aux idoles ».

(adolescente agressée et humiliée par ses camarades en 2017, CCTV Busan)

Rappelons que la scolarité coréenne est un passage de la vie des coréens qui ne reste pas forcément dans leurs meilleurs souvenirs, dû à la pression qui est mis sur les épaules de jeunes enfants et adolescents. Rappelons aussi que le harcèlement est puni par la lois. Que ces accusations soient fondées ou non, la justice devra faire son travail.

Journaliste : Shawn
Source : KSTATION TV / TV CHOSUN

This post is also available in: English (Anglais)

Laisser un commentaire