SPILL THE BEAT : Vous pouvez parier sur DOMA

« Rude et stricte. Une musique sans compromis. Un rap qui éclate pour des émotions refoulées. » – DOMA 

DOMA trouve les mots parfaits pour définir sa musique. Découvrons en détail l’histoire et les ambitions et l’identité du rappeur sur SPILL THE BEAT.

(KSTATION TV vous recommande de lire les chansons de l’artiste pour une lecture tout en musique !)

~ Une vocation depuis le lycée :

C’est au collège que Seungyul Rhee, déménage depuis la Corée du Sud vers les Etats-Unis. Durant son périple à l’étranger qui va durée plusieurs années, les goûts musicaux du jeune garçon se retrouvent influencés par des artistes comme OUTSIDER, BIGBANG ou encore EMINEM.

« Je voulais pouvoir reproduire leurs titres à la perfection au karaoké. A ce moment là j’adorais autant chanter que rapper et j’imprimais toutes les paroles sur des feuilles que j’apprenais par cœur. » – DOMA

Et la beauté, les messages et les valeurs du rap ont su touché Seungyul Rhee, qui a voulu par la suite, à son tour, raconter ses propres histoires. Et c’est à la fin du collège qu’il commence a écrire.

Le lycée commence et ses amis et lui décident de former un groupe de rap amateur. Un projet qui se veut « pour le fun » mais qui par la suite va prendre des proportions un peu plus grandes que prévues. A ce moment là, le jeune garçon se forge une identité de rappeur sous le nom de DOMA (« planche à découper » en coréen) car ce dernier voulait montrer son côté compétiteur d’une manière amusante. Quand par la suite il se lance en solo dans le monde du hiphop professionnel, son entourage et ses fans n’abandonnent pas ce pseudonyme. Et telle une relique, un souvenir de ses débuts, Seungyul Lee reste donc sous le nom de DOMA depuis 2014.

C’est donc en 2012 et 2013 que DOMA développe son intérêt pour la composition musicale, de manière plutôt insouciante. Une pulsion qui prend fin après 1 an avant de revenir, d’une toute autre force en 2014 et sa décision est prise en 2017 : la musique n’est plus qu’une simple passion.

« Je suis toujours à la recherche d’un rap précis et stylisé, donc de manière générale depuis mes débuts je cherche à avoir une atmosphère distincte et particulière. Depuis (mes débuts), le rythme et les paroles se sont améliorés et ont prit plus de valeur, et je pense que mon flow à aussi beaucoup évolué avec le temps » – DOMA

Quand DOMA réfléchi avec quel artiste il voudrait collaborer, sa réponse se porte sur BEENZINO et JUST THIS pour la raison suivante: s’ils se retrouvent ensemble, le titre sera impeccable et imprévisible.

« Quand les gens parlent d’un « bon rappeur coréen » j’espère être celui auquel on pense » – DOMA

La qualité du travail plus que la quantité. Malgré un manque d’EP ou album officiel, DOMA a tout de même sorti une mixtape « 정원 » composée de 4 titres en 2018 ainsi qu’un certains nombre de singles. Mais à cela s’ajoutent ses collaborations notamment avec MELON LE CARTEL et 5 clips vidéos dont 2 visualizers !

Ses titres sont remplis d’énergie. Pour la petite anecdote, c’est quand on a découvert un peu par hasard DOMA et notamment son titre « HIJACK » que KSTATION TV a commencé à réfléchir à la création de SPILL THE BEAT afin de mettre en avant ces artistes indépendants qui travaillent dur.

~ Dans la même énergie « RIDE » arrive bientôt :

Un titre qui compare les jeux d’argents et le hiphop avec comme ligne directive « tout ou rien » le nouveau single de DOMA sortira probablement fin mars et portera pour nom « RIDE« . Le fait de se lancer dans la musique à plein temps, en indépendant est un gros risque. Risque que nombreux artistes craignent mais que DOMA ose prendre.

« Je donne tout dans cette partie de jeu. Pour être à la hauteur je dois me battre jusqu’au bout contre mes adversaires, c’est comme cela qu’on reconnaît qui est prêt au combat. » – DOMA

Concernant le style de « RIDE« , le rappeur ajoute:

C’est un titre trap, excitant alors soyez prêt pour la sortie » – DOMA

Sortie prévue pour fin mars ! « RIDE » est un titre que DOMA a créé en s’inspirant des paris qu’il faisait souvent quand il vivait en Amérique. L’excitation et le pétillement des casinos sont devenus alors son inspiration principale pour ce titre. Pour le visuel du titre, DOMA nous annonce:

« C’est mon projet vidéo le plus gros. Et le plus cher aussi. Je voulais vraiment me rappeler des frissons des USA, j’ai donc invité un ami à moi là-bas, on a loué un bar où on a pu mettre en place une scène et une atmosphère , noire, pour les scènes de jeux. » – DOMA

DOMA revient sur un de ses titres, le plus cher à son cœur « 기도 (DOUBT)« .

Ce titre était d’abord difficile à créer car il aborde des sentiments enfouis et douloureux. Ce poids qu’il portait dans son cœur, DOMA voulait juste l’exprimer. Au final « 기도 (DOUBT) » un titre qui ne se destinait pas forcément à la bonne humeur a agit d’une manière particulière pour l’artiste :

« Pendant que je faisais cette chanson, tous mes soucis, ce poids, s’en est allé, entièrement. J’ai alors compris qu’écrire ce titre était pour moi le seul moyen de faire face à la réalité et surmonter la douleur. C’est un sentiment que je voulais partager avec mon audience, j’ai donc travaillé sur le clip pour qu’il soit en accord avec les paroles. J’aime ce titre car il est extrêmement sincère. » – DOMA

Ses titres varient mais un sujet revient souvent, et, comme DOMA le cite, son message principale est « mon rap est bon et il ne fait que grandir« .

« Je suis conscient de la détermination et l’ambition dont j’ai fait preuve comparé à d’autres et je sais qu’il me reste encore du chemin à faire, donc je ne fais que des titres qui correspondent à ce à quoi j’aspire. » – DOMA

Il y a beaucoup de choses que DOMA souhaite faire ou refaire. Notamment une nouvelle version de « PERFECT » un titre que les fans ont particulièrement appréciés pour son refrain rafraîchissant.

~ Le coureur devient marathonien :

« Avant toute chose, je voudrais créer plus de clips, et plus régulièrement. » – DOMA

Le rappeur est déjà bien entouré pour cela. Des amis doués en arts avec qui il peut créer des concepts,  des scénographies et des idées qui s’annoncent plutôt intéressantes pour les futurs visuels. Comparé aux précédents, DOMA souhaite développer ses titres avec des clips vidéos plus artistiques, avec des décors et des détails plus travaillés.

D’un point de vue musical, l’artiste étudie sérieusement:

« Je ressens en moi le besoin de développer ma connaissance sur la musique et les sons. Donc (en ce moment) étudier la théorie des sons est un de mes buts. » – DOMA

DOMA voudrait être de passage sur DINGO KILLING VERSE, où des artistes comme PH-1, JAY PARKCL, ASH ISLAND et bien d’autre apparaissent. L’artiste avoue qu’il a beaucoup de titres qu’il a réalisé mais pour le moment il veut nous présenter que des titres qui lui sont précieux et qu’il ne peut garder sous silence.

« J’ai commencé à apprendre la composition musicale. Je voudrais être capable de tout faire, le beat, le mix et le mastering. Une des mes ambition pour 2021 serait de sortir un single entièrement produit par moi seul. » – DOMA

L’artiste termine sont interview sur ces mots :

« Je voudrais pouvoir exprimer ma gratitude, au delà de simples mots, envers ceux qui écoutent ma musique. Je ne suis pas très doué pour m’exprimer en dehors de mes titres. Je vous remercierai avec de grands titres qui j’espère vous rendront une dizaine de millions de fois l’amour que vous m’apportez. » – DOMA

Puis une promesse :

« Je vous promets que je serai un rappeur en Corée. Faites-moi confiance, attendez moi. Merci du fond du cœur. » – DOMA

Vous pouvez dès à présent suivre et supporter DOMA dans son périple sur la scène hiphop coréenne:

SoundcloudInstagram – MelonApple Music – GenieBugsYoutube

Journaliste : Waterice
Source : DOMA

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :