HWASA : Un comeback enivrant

La chanteuse HWASA du groupe MAMAMOO revient sur scène avec un second mini album, intitulé « GUILTY PLEASURE ». 

HWASA

Issue de la RBW ENTERTAINMENT, la jeune femme a fait ses débuts solo en juin 2020 avec la chanson « Maria », devenant viral sur les réseaux sociaux et étant à l’origine de certains challenges YouTube et TikTok. Un an et cinq mois après, la voilà à nouveau présente, avec un nouvel album comportant trois titres : « Fomo », « I’m a B » et « Bless u ». Un showcase se tient sur Séoul à cette occasion, débutant avec la diffusion d’un teaser pour présenter l’artiste du jour. Ce nouveau titre est très attendu puisqu’il a été produit principalement par des étrangers, traitant des sentiments libérateurs ressentis une fois les préoccupations que nous avons exprimées. Pendant son absence, elle a bien entendu travaillé dur afin de revenir en force, mais a également été active dans des émissions et avec son groupe MAMAMOO

Sans perdre de temps, elle est rejointe par des danseurs pour performer la chanson « Fomo », qui est l’acronyme de « Fear Of Missing Out ». La chanson est surprenante, puisqu’elle commence avec un style hip-hop avant de changer radicalement de tempo pour se terminer sur une ballade sensuelle et délicate. HWASA décrit cet album comme une métaphore des choses la rendant heureuse au quotidien, principalement lorsqu’elle n’exerce pas sa profession de chanteuse. Concernant la chanson titre, elle invite son entourage à la comprendre même si elle se comporte de façon mesquine, d’autant plus que le titre est un jeu de mot entre le coréen et l’anglais. En effet, le titre coréen est « I’m a 빛 », signifiant « je suis une lumière ». Toutefois, le mot 빛 se prononce « bitch », donnant lieu à la traduction anglaise du titre comme « I’m a B », transformant la prononciation du coréen en insulte. 

« Je ne suis pas la même dans mon groupe et en solo, car en solo, je me permets d’aborder des concepts plus osés » —HWASA

Le showcase est des plus appréciable puisqu’elle chante en live, fait assez rare dans de telles circonstances. La voix de la jeune femme emplit la salle pour ravir les journalistes. Elle plaisante également avec le MC entre deux performances, surtout lorsqu’elle parle de sa dernière chanson, « Bless u », où HWASA s’essaie au rap, sans pour autant proposer un flow rapide digne d’autres rappeurs, étant avant tout vocaliste. Le clip de la chanson titre est par la suite diffusé, y retrouvant l’artiste déambulant dans différents décors, charismatique et séduisante. La piste est entraînante, et le clip soigné, puis une breakdance montrant la chanteuse dansant sur des sonorités coréennes accorde une pause douceur à « I’m a B ». HWASA performe ce titre, entourée de nombreux danseurs, avant de discuter à nouveau avec le MC. 

Alors que « Maria » a lancé des challenges tendance, elle espère que ce sera le cas aussi pour ce nouveau titre. Elle n’attend rien de spécial et à hâte de voir ce que les fans vont faire, mais lance quand même l’idée de reproduire le refrain. Elle le redanse devant les journalistes, pour donner vie à ses propos. Elle a un peu de mal à reprendre son souffle, un peu stressée que ses chansons ne plaisent pas autant qu’elle l’espère. Elle confie que, plutôt que de se demander ce qu’elle souhaite transmettre dans ses chansons, elle se demande ce que l’artiste HWASA et la figure publique qu’elle est devenue souhaiterait transmettre pour rester dans son concept, tout en lui ressemblant grandement. Elle prend quand même plaisir à cultiver son image, car elle a conscience d’être parmi les seuls à ne pas suivre les critères sociétaux coréens

« Mon rythme de vie est assez simple, je fais du sport et je mange convenablement pour ne pas me blesser et être en mauvaise santé »HWASA

Elle révèle ensuite ne pas avoir eu de regret particulier avec ces titres précédents « Maria » et « Twit » et que le plus important pour elle avant tout est de s’amuser sur scène. Il en va de même pour ce comeback, mais révèle qu’elle s’est sentie un peu désolée, et presque coupable en écrivant les paroles de « I’m a B », car elle craint de décevoir ses proches. Le titre de l’album, « GUILTY PLEASURE », prend alors un sens nouveau puisqu’écrire de telles chansons devient son plaisir coupable et non plus ce qu’elle décrit dans les paroles. Pour l’artiste, rien n’est difficile, il suffit juste de s’impliquer dans la préparation et le concept de l’album. Elle tâche d’aborder la vie sous un œil optimiste pour être heureuse, et les difficultés représentent plus des défis à relever, lui donnant davantage d’énergie. Ce fut le cas également pour cet album qui a été plus simple à préparer que son premier. Elle espère donc transmettre son énergie et sa joie de vivre. 

Plutôt que de se focaliser sur les personnes n’appréciant pas sa musique, ou même elle, elle accorde de l’attention à ses fans et ceux-là soutenant pour lui donner de la force. Elle incite alors tout le monde à faire de même pour vivre plus sainement. Pour ce lancement de promotion, elle révèle que les membres de MAMAMOO, qu’elle considère comme étant sa famille, l’ont beaucoup soutenu en lui envoyant régulièrement des messages pour l’encourager à se surpasser, particulièrement de la part de MOONBYUL. Elle affirme être proche de toutes les membres, et les remercie chaleureusement pour leur soutien depuis les débuts du groupe, et ses propres débuts en solo. C’est sur ces dernières paroles qu’elle conclut le showcase, remerciant les journalistes s’étant déplacés, ses fans, et ceux qui la soutiendront à l’avenir et pour ce comeback. Elle ajoute avoir eu peur des journalistes au début, mais qu’à présent, elle est reconnaissante pour leur bienveillance. 

Les mots de notre reporter : « Comeback rafraîchissant à la chorégraphie soignée. HWASA a une personnalité chaleureuse qui fait plaisir à voir. »

Journaliste : Pillet Anaïs
Photos : Pillet Anaïs
Sources : KSTATION TV 

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :