NEWS : Une crise et une nouvelle infection

La Corée du Sud doit faire face à plusieurs problèmes en même temps.

Alors que le gouvernement à lancer depuis novembre le « vivre avec le covid« , afin d’enlever progressivement des restrictions, la Corée du Sud est elle aussi sujet à l’augmentation du nombre de cas, allant jusqu’à environ 5000 par jour (cas positif), ces chiffres sont les plus haut depuis le début de l’épidémie dans le pays.

Face à cette progression le gouvernement avec l’autorité de santé à du de nouveau faire appliquer de nouvelles mesures et notamment revenir à des « distances physiques« , empêchant le passage à la deuxième phase de « vivre avec le covid« . Les lieux considérés à haut risque de contamination, les saunas, bars et salles de sport ainsi que ceux-ci nouvellement ajoutés, les restaurants, cafés, instituts privés, cinémas, salles d’études et musées doivent demander un « passe vaccinal » ou un résultat de test négatif.

Le gouvernement tente d’enrailler au plus vite par la vaccination et les autotests cette nouvelle vague.

En plus de cela, les médias coréens nous rapportent qu’un nouveau cas de grippe aviaire hautement pathogène, virus touchant les poulets, portant à 10 le nombre total de cas décelé. La Corée du sud étant un grand consommateur de volatile, le gouvernement commencera rapidement une inspection d’urgence dans toutes les fermes de poulets du pays afin d’empêcher que la maladie ne se propage davantage.

Journaliste : Shawn
Source : Yonhap news

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :