SPILL THE BEAT : « On ne gagne pas seul, mais avec et grâce à ceux qui nous entourent » par SCENTOK et sa douceur créative

This post is also available in: English (Anglais)

SPILL THE BEAT débute cette nouvelle année 2021 aux côtés de SCENTOK, un artiste hiphop à la vibe des plus spéciales de par sa pureté et sa simplicité, là est tout son charme.

 

(KSTATION TV vous recommande de lire les chansons de l’artiste pour une lecture tout en musique !)

~ De JIN YOUNGHUN à SCENTOK:

Passionné par la production de musique depuis plus de dix ans, JIN YOUNGHUN, continue de produire des douceurs aux résonances loft-hiphop sur les plateformes de streaming sous son nom d’artiste habillement trouve: SCENTOK. (JIN YOUNGHUN signifie « la senteur de Jade », l’artiste a donc fait un mix avec le mot anglais « scent » pour la senteur et « ok » (옥) qui signifie le jade en coréen.)

A l’époque sa grande sœur lui a acheté un album de musique hiphop qui le fait s’intéresser à ce genre musical. Cet album était le premier de GAEKO et CHOIZA sous leur nom DYNAMIC DUO pour « TAXI DRIVER » sorti en 2004, né en 1992, il a alors 17 ans. Et comme une suite logique, l’artiste écoute EPIK HIGH, notamment l’album « REMAPPING THE HUMAN SOUL » quand il est lycéen, et c’est le déclic, il commence à écrire ses propres musiques. Aujourd’hui et du haut de ses 28 ans SCENTOK, continue sa route musicale.

S’il pouvait, il voudrait collaborer auprès des artistes de LEGIT GOONS, un groupe de rappeurs, producteurs et des beatboxeurs. SCENTOK voue un grand respect et une certaine admiration pour ce groupe aux multiples talents et qui a sa propre identité.

Il pense également à ce même crew quand vient la question d’un potentiel modèle. Car lui aussi voudrait être un artiste qui peut exprimer simplement sa propre originalité, et transmettre ses propres convictions.

Le temps passe et l’artiste s’essaie à des choses en solo mais également en groupe. Il rejoint le groupe CHILLIN VILLAGE en hiver 2018. Aux côtés des rappeurs 42KGB, TAMIZ, BASKY et NAKTA, le groupe fait ce que ses membres aiment, ensemble, dans une ambiance simple et comme leur nom l’indique « chill ».

« L’histoire de notre première rencontre est racontée dans notre dernière production appelée « 다사랑 (All love) »

SCENTOK

« Malheureusement, on n’a pas pu se voir suite à la COVID-19 et dû à nos vies personnelles, mais nous continuons de communiquer et collaborer ensemble ».

SCENTOK

 

Dans ses productions en solo, et bien qu’étant un artiste hiphop, SCENTOK ne préfère pas parler d’argent ou de célébrité mais plutôt d’événement de vie. Tout comme on l’entend dans ses musiques, on peut voir la douceur et la délicatesse de l’artiste dans les visuels et les photos postées sur les réseaux sociaux. La photographie étant comme une seconde passion de l’artiste.

« A la place (de sujets comme la célébrité ou l’argent) je préfère parler de sentiments, ma détermination à vivre ma propre vie, l’inquiétude face au futur et mes rêves. J’ai très envie de diversifier mes textes avec le temps. »

SCENTOK

La chanson qu’il a créé et aime le plus est « 같이 » (ensemble) car il l’a faite à partir d’une scène du drama « My sister« . Regarder ce drama coréen était pour lui le moyen de rafraichir sa tête quand il avait du mal a écrire les paroles de ses chansons. Il a alors compris qu’une petite lumière, une attention quand il ressentait la pression de la solitude, pouvait faire la différence dans sa vie ou celle d’autrui.

Voici l’extrait en question:

« J’aime ce titre car c’est le plus chaleureux que j’ai pu faire de toute ma vie. »

SCENTOK

~ Une évolution des rêves pour son récent album « 공전« :

Après ces deux EP « 자전 » (2019) et « 멈춤 » (2020), SCENTOK dévoile son album « 공전 » le 23 décembre 2020. Une production qui a commencé il y a presque un an.

« 공전 » album by SCENTOK

C’est en terminant son EP « 자적 » qu’il commence à penser à « 공전« . Dans l’album précédent, l’artiste vente le mérite du travail acharné et de l’accomplissement de ses rêves même si on est peu connu dans le milieu.

« Je travaillais sur mes musiques en rentrant du boulot et j’ai pensé ceci : Quand les gens ont un rêve pour la première fois, ils s’imaginent être spéciaux et peuvent tout réussir. Mais par la suite ils se rendent compte de leur incapacité, ils se retrouvent frustrés et doivent s’adapter à la réalité des choses. J’étais dans cette situation, j’ai donc voulu raconter l’histoire banale de cette personne banale dans un album banal. […] J’ai pris conscience de la réalité des choses et je m’y suis adapté. »

SCENTOK

C’est ainsi que les premiers pas de l’album on été élaborés. Pendant la conception de celui-ci, SCENTOK regarde le drama « My siter » qui traite d’une histoire dont l’un des protagonistes possède tout ce qu’on pourrait rêver sans forcément y prêter attention et de son opposé qui possède peu mais qui lui est précieux. Ce drama sorti en 2018 fait ouvrir les yeux de SCENTOK sur l’importance de prendre en considération et de prendre soin de la vie d’autrui.

« J’ai réalisé que même si je n’ai pas pu atteindre mon rêve, et que c’était difficile pour moi de vivre [sans cela], je devais quand même continuer de vivre et que je ne pouvais pas le faire seul. Tout comme la Terre qui tourne autour du soleil et en reçoit la lumière, je réfléchissais à ce qu’on gagnait vraiment à être ici, dans notre vie présente. Mais finalement ce gain ne vient pas vraiment de nous mais plutôt des autres qui sont avec moi »

SCENTOK

L’album a donc beaucoup évolué avec le temps et les expériences qui s’en sont suivis.

« L’identité de l’album a donc changé depuis, et je voulais faire un album qui me permettrait d’accepter notre existence telle qu’elle est et où, je pouvais parler de l’amour et le partage de notre vie, plutôt que débattre sur ce que j’ai abandonné. »

SCENTOK

 

~ SCENTOK en 2021 :

Aujourd’hui SCENTOK, et à l’image de « 공적 », préfère avancer dans sa vie et ses rêves sans prise de tête.

« Mon rêve est d’être une personne chaleureuse. » – SCENTOK

Après avoir rêvé d’une carrière musicale pleine de succès plus jeune, il souhaite désormais grandir, vieillir, dans un quotidien prospère dans lequel il pourra rendre les gens qui l’entourent heureux et à l’aise pour le restant de ses jours.

2021 signifie le renouveau pour beaucoup et SCENTOK voudrait sortir un clip pour la sortie de son dernier album. Il souhaite continuer de produire des musiques sur Soundcloud (hors des plateformes de streaming officielles) et quand la pandémie se terminera, l’artiste voudrait performer sur scène.

SoundcloudInstagram – Apple MusicYoutube

Journaliste : Waterice
Source : SCENTOK

This post is also available in: English (Anglais)

Laisser un commentaire