IKON : SONG, dans la tourmente du harcèlement

This post is also available in: English (Anglais)

Alors qu’une vague d’accusations d’harcèlement déferlent sur les réseaux sociaux à l’encontre de différentes idoles, le membre du groupe IKON, SONG, à lui aussi été accusé sur une plateforme coréenne.

De son vrai nom SONG YUNHYEONG, l’idole à été accusé le 21 février par une personne ne révélant pas son identité.

Le message d’origine ayant été supprimé, la victime explique se souvenir que son estime d’elle-même a été brisée à cause de son camarade d’école avant d’être réduite au silence.

Un indice sur elle se fait avec ses autres révélations, la victime est une femme. Elle déclare avoir déjà écrit plusieurs fois sur SONG mais qu’à chaque fois, les fans venaient faire pression pour qu’elle supprime car ils allaient attenter un procès. Elle explique aussi que l’idole aurait brisé l’estime de beaucoup de ses camarades féminines en évaluant leurs visages en classe, au collège.

La victime dévoile que SONG se serait caché dans les W.C de l’établissement avec sa bande d’amis pour fumer, les photos ayant été sur CYWORLD (Un réseau social coréen) avant de disparaître.

Dans un commentaire, l’auteur soulève une question : A partir de quel moment les actions de l’idole seront-elles considérées comme étant des dommages ?

Le fait qu’elle ait vécue avec d’autres camarades l’impression d’être une nuisance.

Par la suite, des anciens camarades de SONG sont apparus pour réfutés les révélations de la victime.

L’un, qui devait faire partie du petit groupe d’amis de l’idole à l’époque, à déclaré être un mauvais élève mais un camarade agréable avec une photo de certification de son année de collège. L’autre prit directement la défense de son ancien camarade en déclarant :

« SONG YUNHYEONG était un élève ordinaire avec un bon niveau, qui n’avait jamais jurer sur qui que ce soit. C’était un ami qui aimait chanter. »

Un troisième élève est apparu pour faire entendre sa voix et son expérience en réfutant les allégations en détail, déclarant en premier lieu que YUNHYEONG possédait un grand talent et qu’il était populaire car il était l’ami de tous et qu’on l’appréciaient.

« J’ai maintenu une bonne relation avec SONG YUNHYEONG depuis ma seconde année de collège, jusqu’à maintenant, je ne l’ai jamais vue se laisser influencer par des harceleurs pour créer une atmosphère toxique. Il n’existe aucune photo où on pourrait le voir fumer car YUNHYEONG était et est toujours, non-fumeur. »

Il ajoute ensuite :

« SONG YUNHYEONG n’a jamais fait des remarques qui auraient pu blesser qui que ce soit, en privée ou bien en public. C’était un ami respectable qui passait simplement à d’autres sujets quand ses amis autour de lui avaient tel ou tel comportement. C’est un mensonge que de dire que nous avions perdus le contact avec lui en entrant au lycée. »

Le troisième élève ajoute de plus être l’une des personnes d’une certaine vidéo que la victime avait décrite comme étant une vidéo montrant ses harceleurs avec SONG YUNHYEONG. Il certifie avec aplomb que l’idole est toujours son ami qui n’a absolument pas changé, étant resté reconnaissant et humble.

Pour le moment, ni l’agence ni le principal concerné ne s’est adresser face à ses accusations.

SONG devrait revenir avec le groupe IKON avec le titre « 왜왜왜 » (wae, wae, wae).

Journaliste : Anaïs
Source : Wikitree

This post is also available in: English (Anglais)

Laisser un commentaire